Tout sur la nouvelle plateforme en ligne : Parcoursup

parcoursup C’était annoncé par la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal le 3 septembre 2017 : suite à la saturation du site APB (admission post-bac), la plateforme sera profondément modifiée et améliorée pour l’année 2017-2018.


En effet, cette année, 40 000 étudiants supplémentaires vont s’enregistrer sur le site APB pour s’inscrire dans l’enseignement supérieur, et le dispositif actuel ne va pas supporter un tel volume de requêtes. Ainsi, le Premier ministre Édouard Philippe lui-même a annoncé le 30 octobre la mise en ligne d’une nouvelle plateforme plus simple et plus rapide : Parcoursup


D’autres changements auront également lieu, à savoir :


-        le lycéen a le droit d’émettre jusqu’à 10 « vœux » ;

-        à chaque vœu correspondra une fiche « Avenir » contenant les appréciations des enseignants et du chef d’établissement ;

-        les vœux de chaque lycéen seront ensuite transmis aux universités concernées ;

-        la réception et l’acceptation des propositions des lycéens auront lieu entre les mois de mai à septembre ;

-        il n’y aura plus de tirage au sort au sein des universités dans lesquelles il y a plus de demandes que de places ;

-        dans le cas de deux réponses positives, le lycéen peut choisir l’un sans devoir renoncer à l’autre choix.

La deuxième partie de la phase d’admission aura lieu après la publication des résultats du bac. Ceux qui n’auront obtenu aucun de leurs vœux se verront proposer des affectations, tandis que ceux qui ont obtenu un « oui » définitif devront suivre une procédure administrative d’inscription prédéfinie par chaque établissement universitaire.